Les événements qui ont abouti à la dissolution du Centre Zahra, ainsi que la persécution dont ont été victime ses anciens membres trouvent un écho dans l'actualité internationale. Monsieur Yahia Gouasmi, ancien responsable du Centre Zahra avait donc vu juste en ce qui concerne le Projet Neom.

L’Arabie saoudite serait en effet sur le point d’annoncer prochainement que le véritable Mont Sinaï se trouve sur ses terres, à l’endroit dit de "Djebel al Lawz", qui fait partie du périmètre sur lequel se construit le fameux projet NEOM, et non pas en Égypte, comme il est communément admis.

Ainsi, après la décision du royaume de s’ouvrir au tourisme en septembre dernier, des agences de voyages spécialisées dans les visites de sites bibliques fleurissent sur internet et proposent des voyages en Arabie saoudite afin de se rendre sur le lieu de ce qu’elles appellent désormais « le véritable Mont Sinaï ».

Cela explique d’ailleurs en partie pourquoi Ryad et Tel-Aviv s’empressent de normaliser leurs relations, ce qui permettra aux nombreux touristes israéliens d’accéder à ce site. Les infrastructures touristiques gigantesques lancées dans le cadre du projet NEOM faciliteront grandement ce pèlerinage, qui engrangera certainement une manne financière inestimable.

La mégacité futuriste gérée entièrement par l’IA se construit donc bien à l’endroit même où les enfants d’Israël se rendirent en compagnie du Prophète Moïse. De là à dire que NEOM abritera le nouveau veau d’or, il n’y a qu’un pas, que Seyyed Yahia Gouasmi a osé franchir depuis bien longtemps.