SpaceX veut envoyer des milliers de satellites en orbite pour pouvoir développer le réseau de données à grande vitesse dont il rêve. Et si le patron Elon Musk a pour le moment la tête dans les étoiles après avoir réussi l’envoi d’astronautes de la NASA, vers la station spatiale internationale, il énerve le monde des astronomes qui craignent justement de ne plus pouvoir observer ces mêmes étoiles.

Elon Musk veut envoyer des dizaines de milliers de satellites

Starlink est une méga constellation de satellites. Elon Musk, a déjà reçu le feu vert pour en envoyer 12.500, plus de 400 sont déjà en orbite. Il a déjà refait une demande pour 45.000 autres dans les 10 prochaines années. Le but est de fournir une couverture internet à haut débit tout autour de la planète.

2000 astronomes montent au créneau

"Ce n’est pas de la philanthropie, c’est une entreprise commerciale qui veut avoir la main sur une grosse partie de l’internet mondial": Emmanuel Jehin, Astrophysicien à l’Université de liège a signé la pétition de quelque 2000 astronomes du monde entier, "La grande quantité de satellites qui risquent d’être envoyés va perturber nos observations. Ils sont très nombreux et relativement brillants, à un moment donné, il y en aura tellement que l’on va avoir l’un ou l’autre de ces petits satellites va passer devant le champ de vue de nos télescopes. L’observatoire Européen Austral estime dans une publication scientifique qu’il y aura une perte de données de 5 à 20% en fonction du type d’observation."

Source : RTBF