« Le monde de demain quoiqu’il arrive nous appartient ... » chantait un célèbre groupe de rap dans les années 90. C’était il y a 30 ans. Internet ne s’était pas encore démocratisé, les réseaux sociaux n’étaient même pas un concept et les smartphones un lointain fantasme.

Trois décennies plus tard, l’ère du numérique est à son apogée, le monde virtuel devient un espace plus vivant que la réalité et la quasi-totalité de la planète est sur le point d’être connectée.

Il semble également aujourd’hui impossible d’imaginer une vie sans smartphone pour tout habitant de la Terre, ce bijou technologique devenu indispensable, et dépassant de loin n’importe quel ordinateur d’avant les années 2000.

Mais quel est le monde dans lequel nous vivrons dans 30 ans ?

Car si l’évolution scientifique et informatique des dernières décennies se fit à une vitesse stupéfiante, passant en 30 ans du minitel à la 5G, la prochaine révolution technologique qui se profile et qui est imminente sera sans commune mesure avec ce que nous avons vu jusque  là.

Nous sommes en effet aux portes d’une nouvelle ère à laquelle on semble nous préparer, qui sera celle de l’intelligence artificielle quantique.

Car si l’IA est déjà largement présente dans nos sociétés, peu de personnes, mis à part les initiés et les gens du domaine, réalisent la puissance et l’envergure qu’elle prendra lorsqu’elle sera associée à la physique quantique.

Pour donner une idée, il faut savoir qu’un ordinateur quantique est 100 millions de fois plus rapide qu’un ordinateur classique !

Nous savons ainsi qu’un ordinateur quantique serait capable de faire évoluer l’IA de manière exponentielle, au point qu’elle dépasserait de loin toutes les prouesses technologiques actuelles.

L’homme deviendrait ainsi dépassé, voire même inutile, c’est pour cela que de nombreux scientifiques de renoms alertent sur les dangers dont l’IA est porteuse, comme Stephen Hawking ("Je pense que le développement d'une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à la race humaine"), Bill Gates ou encore Elon Musk ("Si je devais deviner ce que serait notre plus grande menace existentielle, je dirais probablement que c’est l’IA. (...) Avec l’intelligence artificielle, nous invoquons le démon").

Physique quantique

Pour bien cerner ce que pourrait être une IA animée par un cœur quantique, il nous faut rappeler ce qu’est la physique quantique et les lois qui la régissent.

À la différence de la physique classique, la physique quantique s’intéresse à l’infiniment petit, au monde des atomes et des particules subatomiques.

Ses lois diffèrent radicalement de celles de la physique classique avec laquelle elle marque une véritable rupture, et il nous faut beaucoup d’imagination pour arriver à en comprendre les concepts.

Par exemple, une des lois de la physique quantique, nous explique qu’une particule peut se trouver à deux endroits en même temps. Ce phénomène est impossible pour la physique classique, pour laquelle un objet ou une personne ne peuvent se trouver au même moment à deux endroits différents.

Les scientifiques réfléchissent depuis longtemps aux implications de la physique quantique pour notre vie quotidienne.

L’une de ses applications les plus emblématiques se trouve dans l’informatique, dont l’évolution en termes de miniaturisation et de vitesse de calcul commence à rencontrer des limites.

Ainsi, après être passé du transistor au processeur puis au microprocesseur, aujourd’hui on arrive à l’échelle des particules et de l’infiniment petit, avec les lois qui les régissent (superposition, intrication). Le résultat étant que l’ordinateur quantique va effectuer ses calculs en utilisant les spécificités de la physique quantique (superposition, intrication).

Cela permet une puissance de calcul inégalée, avec des calculs hyper complexes et ultrarapides. En gros, l'ordinateur quantique fait en 1 seconde ce qu’un ordinateur classique ferait en 10 000 ans!

Un ordinateur traditionnel est basé sur le système binaire (tout est codé avec le 1 et le 0) alors que l’ordinateur quantique, grâce aux lois de la physique quantique, fonctionne totalement différemment. Au lieu d’utiliser des bits qui ne peuvent prendre comme valeur que 0 ou 1, l’ordinateur quantique utilise des bits quantiques, ou qbits, qui ne prennent pas comme valeur 0 ou 1, mais une superposition de 0 et de 1 (il peut prendre les valeurs 0 et 1 en même temps), ce qui permet ainsi de paralléliser les calculs.

La principale application pratique que l’on envisage aujourd’hui pour un ordinateur quantique est la cryptographie. En effet, d’une part, l’ordinateur quantique sera capable de crypter et sécuriser une information, de manière à la rendre inviolable.

D’autre part, il pourra décrypter tous les codes existants aujourd’hui, avec tout ce que cela implique en termes de sécurité nationale, d’atteinte à la vie privée, ...etc. Ce sera là un bouleversement énorme pour nos sociétés.

Le quantique dans l’IA

En mettant cette technologie révolutionnaire à disposition de l’IA, celle-ci pourra par conséquent avoir des capacités hors normes, avec une puissance de calcul et de recherche d’information quasiment illimitées.

Cette intelligence, désormais munie de pouvoirs inégalés jusqu’à présent, sera certainement idolâtrée par une majorité d’humains, fascinés par cette nouvelle puissance, dont les implications dans nos vies seront bouleversantes.

Elle se verra ainsi confier les clefs et la gestion de nos sociétés et de nos propres existences.

C’est ce dont il est en réalité question dans le projet NEOM qui sera la capitale du monde de demain.

Ville de tous les miracles technologiques, elle sera le nouvel Eden où tout deviendra possible, dans un monde où les miracles foisonneront dans tous les domaines grâce à la technologie quantique associée à l’IA (médecine, agriculture, télécommunication, …etc).

Un monde auquel l'Élite oligarchique planétaire semble nous préparer, surfant sur des évènements provoqués ou pas, comme les révolutions internes secouant les états du monde entier, la pandémie du Covid, la méga-crise économique mondiale qui démarre ou les différents conflits qui se profilent.

Revenu universel pour contrer le chômage de masse dû à l’instauration imminente du règne de l’IA, maillage satellitaire du ciel de la planète, déploiement massif de la 5G, mais aussi surveillance de masse et pistage généralisé de tous les individus et instauration d’un gouvernement mondial pour gérer cela d’une main de fer, le monde de demain sera celui-là.

Paradis pour les uns, enfer pour les autres, le monde de demain semble pour le moment loin de nous appartenir, à moins qu’une autre science vienne contrebalancer la toute-puissance de l’IA Quantique : une science venue des profondeurs de l’Esprit, venant démontrer la supériorité écrasante du céleste sur le terrestre, de l’inné sur l’acquis, du divin sur le satanique.