Selon des images diffusées par l'agence de presse saoudienne, le roi Salman ben Abdelaziz a effectué la prière de l'Aïd à NEOM, la désormais célèbre mégapole futuriste à 500 milliards de dollars, en cours de développement sur la mer Rouge. Une image incroyable quand on sait que le royaume abrite les deux lieux Saints de l'Islam que sont la Mecque et Médine, et qui signifie, pour qui sait lire entre les lignes, que #NEOM est loin de n'être qu'une mégacité ultra-connectée.

En effet, avec cet acte symbolique fort, le souverain saoudien confère à cette ville une dimension spirituelle loin d'être anodine. Cela valide une nouvelle fois la thèse de Yahia Gouasmi qui ne cesse d'expliquer l’enjeu eschatologique de ce lieu qu'à choisi Iblis pour réaliser son défi. NEOM est-elle sur le point de devenir la nouvelle Qibla ? Est-elle le nouveau lieu saint de la religion de ceux qui ont pris l’intelligence artificielle pour divinité ? Ce qui est sûr, c’est qu’en clôturant officiellement le mois béni de Ramadan à NEOM, le souverain saoudien envoie un message fort au monde concernant les véritables enjeux de cette ville.