Dans une note du service économique de l’Ambassade de France en Arabie saoudite, datée du 28 février 2019. Le chef du service économique Alain CHOUAN témoigne de l’avancement du Projet Neom.

Voici le contenu de la note :

Le projet Neom progresse dans la définition de sa stratégie de développement et de législation qui sera appliquée dans cette « zone spéciale ». Les travaux de construction de sa première zone urbaine et d’activités, Neom Bay, sont lancés. Le Directeur général Nadhmi Al-Nasr prévoit de mener une tournée mondiale de promotion de ce projet de mégapole à la pointe du progrès pour attirer des investisseurs.

1/ Le projet Neom :

Annoncé en octobre 2017 par le prince héritier Mohamed ben Salman, le travail sur la conception de Neom avait commencé plus d’un an auparavant. Il est à l’origine de l’idée de construire une zone de développement économique, culturel et touristique dans cette région, dont il connaît tous les contours. Elle est dotée d’une beauté naturelle indéniable. MBS s’implique personnellement dans le suivi de l’avancement de ce projet.

Neom est un projet de construction d’une mégapole qui sera à la pointe du progrès, tant dans ses infrastructures que dans la qualité de vie qu'elle offrira à ses habitants. Elle sera située au nord-ouest de l'Arabie saoudite, à proximité de la frontière avec la Jordanie et l'Égypte, sur une superficie de près de 26500 km carré (soit la surface de la Bretagne). Un projet de construction d'un pont qui traversera le golfe d'Aqaba reliera Neom à l'Égypte.

Le projet est entré dans une phase de définition de la stratégie de développement pour chacun des 16 secteurs sélectionnés : l’énergie de demain, l’eau, la mobilité, les biotechnologies, l’alimentation, la fabrication, les médias, le divertissement, la culture et la mode, les technologies, le tourisme, le design et la construction, la santé, l’éducation et la qualité de vie.

La législation qui s’appliquera est également en cours d’élaboration avec les différents ministères concernés. Neom sera une « zone spéciale » dotée de frontières et avec des lois et règlements spécifiques. Il est même envisagé d’imposer une obligation de visas aux Saoudiens qui se rendront dans cette mégapole.

Le master plan pour l’ensemble de Neom est en préparation. Il permettra de localiser les zones d’habitations, d’activités économiques, de tourismes, d’activités culturelles, ...etc.

Des palais royaux et un aéroport royal ont déjà été construits en un temps record en 2018. La construction de la première zone urbaine, Neom Bay, vient de commencer et devrait s’achever en 2023. Des logements de luxe pour 40 000 résidents doivent être construits, ainsi que des installations sportives, culturelles et de loisirs, notamment un terrain de golf. Il est également prévu de construire un centre de R&D, une université et une « cité des médias ».

2/ Partenariats avec les sociétés :

Neom doit devenir une zone d’activités « high tech » et de R&D et doit en conséquence attirer des investisseurs saoudiens et surtout internationaux. Il s’agit de développer un véritable partenariat avec des sociétés innovantes pour qu’elles s’établissent dans la zone.

Un tour mondial de promotion de Neom va débuter prochainement, avec pour commencer, une tournée des grands pays européens et des États-Unis.

Lien de la note de l’Ambassade : https://www.tresor.economie.gouv.fr/PagesInternationales/Pages/47a1a27c-8453-49f9-9a9d-604bdf7502e0/files/71da567c-64f1-45a5-ba09-46d5f50dcd9e