La méga-cité NEOM a été le point de départ d’une étape du Dakar 2020. En effet, le 8 avril dernier, s’est déroulée la 4ème étape de cette course mythique, de NEOM à Al Ula. Un gros coup de pub pour les Saoudiens qui ont autorisé les pilotes et leurs bolides à fouler le sol béni de cette terre.

Cette étape, au départ de NEOM la futuriste, avait pour arrivée la cité antique d’ Al Ula, dans laquelle des merveilles architecturales ont été édifiées par les bâtisseurs de la civilisation nabatéenne il y a plus de 2000 ans. Ces sites ont été inaccessibles aux pilotes du Dakar.

Mais les nouvelles technologies, permises par l’Intelligence Artificielle dans le projet NEOM, risquent de voler la vedette à ces vestiges du désert saoudien.