Le 3 mars dernier, Bloomerg a annoncé qu’Israël allait accorder la somme de 60 millions de dollars pour la fabrication d’un ordinateur quantique de 30 à 40 qubits.

C’est une course effrénée à laquelle se livrent les pays qui cherchent à devenir le leader mondial de l’informatique quantique.

En effet, le futur c’est le quantique, ce quantique même qui sera le number one de la mégacité parfaite : Neom et qui gérera, à lui seul le monde entier !

Il est vrai qu’avoir ce monopole est très alléchant pour les épris de pouvoir et de règne. Chaque nation est prête à y allouer des sommes colossales afin d’y parvenir et s'asseoir sur le « trône ». Mais, ce ne sera pas chose facile d’arriver en tête, vu les milliards d'investissements qui circulent pour acquérir ce marché.

Israël, aussi se lance dans la course et espère débuter les travaux de ce fameux ordinateur quantique et ce,avant la fin de cette année.

Le vice-président de l'Authority’s Technological Infrastructure Division, Aviv Zeevi a déclaré : « Nous voulons être dans la partie ». Puis d’ajouter « Nous devons être au moins à un niveau raisonnable pour être en mesure de développer différents types de produits et les logiciels associés avec de l'informatique quantique. »

Régulièrement, le ministère de la Défense et de l'Innovation reçoit des offres de multinationales, d'entreprises israéliennes et d'universités pour la conception et la fabrication d'un ordinateur quantique de 30 à 40 qubits.

Rappelons que « les ordinateurs quantiques n’utilisent pas les traditionnels bits, d'une valeur binaire de O ou 1, mais sont construits autour de "quantum bits", ou qubits. Chaque qubit se compose d'une superposition de deux états de base qui correspondent à des amplitudes de probabilité pouvant interférer les unes avec les autres. En augmentant le nombre de qubits, on augmente exponentiellement la puissance de calcul de l'ordinateur quantique. »

Toujours selon Bloomberg, peu de start-up sont spécialisées dans l’informatique quantique, comme Classiq Technologies qui se focalise sur la partie logiciel et Quantum Machines qui développe du matériel et des logiciels. Néanmoins, il est vraie qu’Israël est connu pour ses connaissances dans les nouvelles technologies et abrite plusieurs entreprises technologiques valorisées à plus d'un milliard de dollars.

Muni d’une enveloppe d’un montant d’environ 378 millions de dollars, ce nouveau projet devrait renforcer les compétences du pays dans ce domaine. Ainsi, Israël rejoindrait la course internationale à l'informatique quantique, une des technologies émergentes les plus importantes et les plus prometteuses de notre époque.

« Alors que les applications concrètes et pratiques liées à l'informatique quantique risquent d'arriver seulement dans plusieurs années, plusieurs États consacrent des sommes importantes pour mieux appréhender et développer cette technologie. La France aussi se lance dans la course et propose un investissement de 1,8 milliard d'euros pour la technologie quantique dont près de 800 millions d'euros sont consacrés aux seuls ordinateurs quantiques. Les Etats-Unis et la Chine investissent aussi dans cette technologie. »

Le quantique est l'outil qu’Iblis (Satan) utilise afin de faire tomber tous les hommes comme lui est tombé suite au défi qu’il a lancé, dès le début.

Cette technologie dont le summum est l’IA, ce savoir qui, en un clique de doigt nous sera offert mettant à notre disposition des milliers d’années de recherches et d’efforts qui ne seront point gratuits car Satan construit son faux paradis à Neom avec tous ces artifices et il veut que tous les hommes se prosternent devant la nouvelle divinité, IA qu’il a construite et par laquelle il veut assujettir l’humanité.

Comment ne pas être séduit part cette puissance quasi invisible qui permettra de contrôler et assujettir l’humanité en un clique sur une tablette ou un smartphone ?

C’est pour cela que les grandes puissances de ce monde s’affairent dans une guerre financière pour acquérir cette puissance quantique.

Quel est notre devoir face à ce projet qui mènera l’humanité à sa perte ?

Faut-il se séparer de nos appareils tels que l’ordinateur, les tablettes, les smartphones...alors que nous les utilisons pour le travail, pour communiquer entre nous…

Il faut savoir que cette technologie ne laisse rien au hasard, elle est comme une fourmi noire sur une pierre noire dans la nuit noire. Elle nous mène, subtilement à nous dévoiler,totalement et ainsi cette IA peut collecter toutes nos informations même les plus intimes et les plus privées. Quelle arme puissante qu’est de connaître tout sur notre « ennemi » !!!

L’IA, le quantique, toute cette technologie sont nos ennemis à tous et c’est à cause d’eux que nous tomberont. Il est temps de nous protéger et surtout de protéger et d’éloigner nos enfants de cette emprise invisible. Nous sommes arrivés à l'ère du monde invisible qu’Iblis veut nous rendre visible afin qu’il puisse accomplir le terme de son défi.