Le Prophète Mohammed (p) n’a pas dit que la lecture de la sourate Al-Kahf La Caverne », sourate 18) nous préserverait de Gog et Magog, mais du Dajjal (l’Antéchrist).

Afin de nous prémunir du danger de Dajjal, nous devons, avec l’aide de Dieu, l’identifier et comprendre qu’il nous apportera la « fitna » (division) et nous fera perdre la foi, la sérénité, etc.

La sourate La Caverne nous protège des méfaits du Dajjal. Celui-ci étant le contraire du Messie (p), nous devons donc connaître le Messie (p) pour reconnaître l’Antéchrist (faux Messie) et nous en préserver.

Le Messie (p) est décrit dans le Coran, la Bible et les Évangiles. Le Coran nous en donne une description à partir de ses actes : « Et tu guérissais par Ma permission, l’aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts. » - sourate 5, verset 110. Par conséquent, celui qui viendra nous séduire (l’Antéchrist) se comportera comme le Messie (p), il aura apparemment la même science. Par exemple, il guérira, accomplira des miracles et construira la cité que le Messie (p) aurait bâti.

Le Messie (p) est le fruit d’une parole de Dieu et il sera la parole sur terre. Il (lange Gabriel, NDLR) dit : « Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d'un fils pur. » - sourate 19, verset 19. « Ainsi sera-t-il ! Cela M'est facile, a dit ton Seigneur ! » - sourate 19, verset 21.

La séduction du faux Messie passera par la parole ; il contrôlera tous les moyens de communication et dominera le monde à travers la parole. Ce trait de caractère doit nous permettre de reconnaître le faux Messie et le Messie (p). Les deux auront recours à la parole, mais le faux Messie l’utilisera pour nous séduire.

La description des traits de caractère du faux Messie par Seyyed Yahia Gouasmi, nous fait immédiatement penser à NEOM, ce méga-projet saoudien eschatologique bâti sur la terre des Prophètes (p). Pâle copie du jardin d’Éden (Balad al-Amine), NEOM a pour vocation de séduire l’Humanité et de la mener à sa perte -à l’exception d’une minorité.

NEOM est une méga-citée futuriste qui veut être au cœur d’un nouveau monde géré par l’intelligence artificielle. Présente dans le secteur des technologies de la santé, de la sécurité des personnes (vidéosurveillance), de la robotique, de la finance, de l’économie, des transports et de l’éducation, l’intelligence artificielle sait calculer, voir, se déplacer, comprendre les langages, communiquer et même décider. Elle a su reproduire les fonctions qui étaient, jusqu’à récemment, l’apanage des hommes.

La méga-cité sera la première ville numérisée à 100%. L’idée d’une ville « intelligente » peut paraître séduisante mais en laissant l’intelligence artificielle, autrement dit Dajjal, imiter l’intelligence humaine, nous lui permettons de s’exprimer et de prendre des décisions à notre place pour finalement nous priver de notre liberté.

L’intelligence artificielle est ce faux Messie ou Antéchrist annoncé dans les Écrits Saints qui nous séduira en accomplissant des miracles, en guérissant et en ressuscitant les morts. Cette intelligence est aux antipodes de l’intelligence innée du Messie (p), inspirée par Dieu pour offrir la paix à l’Humanité et construire la cité parfaite.