La Mecque ne rapporte plus assez au royaume des Saoud ! Le commerce du Sacré n’est pas assez juteux. Dans le cadre du plan Vision 2030, l’Arabie saoudite a des ambitions plus prestigieuses, plus « bling-bling ». Elle ne veut plus se contenter d’attirer des pèlerins, assoiffés de religion !

Amaala est l’une des nombreuses trouvailles du royaume pour attirer une clientèle plus « éclectique » et moins « religieuse ».

Dans le cadre du rêve de l’Arabie saoudite de devenir un foyer touristique d’ici 2030, Amaala est une destination ultra-luxe nouvellement conçue.

Amaala, qui se trouvera le long de la côte nord-ouest de l'Arabie saoudite, fera partie de la « Saudi Vision 2030 » du royaume - un plan ambitieux qui a été révélé pour la première fois par le prince héritier Mohammad ben Salmane en 2016. L'automne dernier, le pays a ouvert ses portes aux touristes internationaux avec de nouveaux visas de visiteur, tout en assouplissant son code vestimentaire pour les femmes étrangères. Située dans la réserve naturelle du Prince Mohammad bin Salman, l'île accueillera une « communauté artistique exclusive » et comprendra une galerie et une académie d'art contemporain, ainsi qu'un jardin botanique arabe rempli de sculptures. À proximité immédiate de Riyad, Dubaï et Istanbul, on espère qu'elle deviendra la « Riviera du Moyen-Orient ».

Une nouvelle destination ultra-luxe en Arabie saoudite développée par le PIF : le fonds souverain d'Arabie saoudite, dans le cadre du programme Saudi Vision 2030.

Nicholas Naples, PDG d'Amaala Island, a déclaré : « Amaala occupe un positionnement unique au sein du portefeuille hôtelier mondial, s'adressant à des voyageurs à la recherche d'évasions expérientielles innovantes. Notre ambition est de créer des expériences personnalisées, répondant aux besoins individuels de chaque client. »

« Enracinés dans les philosophies de l'art, du bien-être et inspirés par la pureté de la mer Rouge, nous sommes ravis de travailler aux côtés de Jean-Michel Gathy et Denniston pour donner vie à notre vision de l'île. C'est ici que nos invités se lanceront dans un voyage transformationnel et nourriront leur âme à travers des offres artistiques et culturelles, avec des opportunités de co-création artistique philanthropique.

Amaala a annoncé en avril 2020 la nomination de l’architecte Jean-Michel Gathy, fondateur en Belgique en 1983 du cabinet Denniston, comme architecte principal du projet.

Denniston, une société de conseil basée en Malaisie, s'est révélée être le maître planificateur de l'île. Au total, Amaala disposera de 2 500 chambres d'hôtels et de plus de 800 villas résidentielles, appartements et maisons. Le plan est d'ajouter 200 boutiques, restaurants et offres de loisirs.

En collaboration avec des architectes lauréats du prix Pritzker, GOCO Hospitality a été engagé en tant qu'expert du bien-être pour effectuer des études de marché et une planification financière, développer trois concepts distincts et fournir un examen de la planification générale ainsi que la conception et des services techniques.

Les trois projets d’Amaala – The Island, Triple Bay et Coastal Development - représenteront trois ensembles d’expériences différents pour les visiteurs.

The Island abritera des chefs-d’œuvre autour de quatre éléments-clés du design : un musée d’art contemporain, une académie, une résidence d’artistes, des expériences artistiques immersives et des opportunités de co-création d’art et de sculpture.

La création artistique de The Island sera stimulée grâce à un village d’artistes composé d’ateliers de travail, de boutiques artisanales, de galeries, ainsi que l’organisation d’expositions et de performances qui accueilleront tout au long de l’année des œuvres immersives et transformatrices, afin de devenir un pilier dans le domaine des arts et de la culture.

The Island sera le foyer paisible d’une communauté artistique exclusive et d’un jardin botanique arabe, complété par une collection de sculptures.

Triple Bay offrira une retraite de bien-être holistique, des installations médicales ultramodernes et des traitements authentiques conçus pour refléter l’environnement local. Triple Bay abritera également des installations sportives et de divertissement entièrement intégré.

Coastal Development est appelé à devenir le lieu incontournable de l’art contemporain au Moyen-Orient, accueillant un programme dynamique d’événements artistiques passionnants.

Le patrimoine unique et le paysage préservé permettront aux voyageurs de s’immerger dans les meilleures offres de bien-être, d’art, de culture, de sport et de fitness. Amaala a pour ambition de devenir le cœur de la Riviera du Moyen-O

Jean-Michel Gathy, le principal designer de Denniston, déclare : « Le développement de l'île sera un bijou immersif et interactif inspiré de l'art. Ses éléments de style de vie, son aménagement paysager, les musées et les installations artistiques ainsi que la communauté artistique transformeront cette île en « diamant de la mer Rouge ».

Toute cette profusion de luxe pourrait faire tourner la tête à plus d’un ! Heureusement qu’il existe encore des personnes qui recherchent l’authentique terre des prophètes, celle où se mêlent Spiritualité, amour et partage. La terre qui a servi à la création d’Adam…Mais Salman le « Samiri » se fiche bien de tout cela. Il préfère laisser place au Veau d’or sur cette terre bénie qu’il a souillée de son projet Vision 2030.